Bordeaux apparaît désormais dans tous les classements des villes les plus attractives de France, et pour cause. Sa localisation proche de l’océan, son architecture haussmannienne, sa liaison TGV avec Paris, et son cadre de vie font de Bordeaux une ville extrêmement séduisante. Les prix immobiliers se stabilisent sur une fourchette haute pour l’hypercentre : entre 4000 et 5000€/m2. Pour autant, les appartements sur les boulevards se négocient aux alentours de 3500€/m2. Ces prix suscitent en particulier l’intérêt des primo-accédants qui n’hésitent plus à se lancer, poussés par des taux de crédit immobilier au plus bas. Et maintenant, Mon Chasseur Immo vous détaille les 5 bonnes raisons pour acheter un appartement ou une maison sur Bordeaux et sa périphérie.

C’EST LE MOMENT D’ACHETER À BORDEAUX ! REGARDONS LA COTE QUARTIER PAR QUARTIEr :

L’hyper centre historique de Bordeaux se résumait jusqu’alors à Pey-Berland et à cours de l’Intendance. Désormais, le centre s'élargit jusqu’aux Chartrons, quartier très demandé par les jeunes actifs bobos à la recherche de petites échoppes bordelaises à rénover. Les prix du cœur de ville reste tout de même élevés : comptez 4000€/m2 contre 3500€/m2 pour les quartiers plus excentrés. Nos chasseurs immobiliers ont récemment déniché dans un immeuble bourgeois situé cours Georges-Clémenceau un appartement de 150m2 négocié à 3800€/m2, une belle affaire au vu de la qualité du bien et de son emplacement.

Contrairement à l’hypercentre, la rive droite reste abordable. Il est encore possible d’y faire de bonnes affaires, avec probablement de belles opportunités de plus-values dans l'avenir. Ces quartiers offrent un cadre de vie idéal pour une vie de famille. Le secteur de la place de la bourse mise beaucoup sur la réhabilitation de la caserne Niel pour connaître une ascension des prix. Pour acheter un appartement vers Floirac ou encore Cenon, comptez 3000€/m2. Un peu plus pour les beaux appartements avec vue sur les quais. Car les prix progressent, notamment depuis le projet de construction du pont qui reliera la rive gauche, côté Bacalan, à la rive droite, côté Bastide-Cenon-Lormont. C’est donc vraiment le moment d’acheter !

Les familles  qui ne peuvent se permettre d’investir autant (350 à 450 000€ l'appartement en hypercentre) préféreront la proche périphérie. Ils recherchent souvent des maisons avec jardin, qui restent moins chères selon leur situation géographique. La rive gauche est généralement plus cotée, comme nous le prouve l'achat de ces deux maisons similaires trouvées par nos chasseurs immobiliers à Bordeaux : une située au Bouscat s’est vendue 323 000€ contre 193 000€ pour sa voisine située à Lormont rive droite. Du simple au double selon le secteur !

Et pour les primo-accédants à Bordeaux ?

Séduits par des taux de crédit immobilier extrêmement favorables (on ne le dira jamais assez !), ils sont nombreux à vouloir sauter le pas. Ceux pour lesquels les quartiers cotés restent inaccessibles se dirigent vers les quartiers plus excentrés, qui jouissent d'une vie de quartier dynamique et animée. C’est le cas à Saint-Augustin où les petites échoppes à rénover avec jardin se négocient à environ 3800€/m2. Les logements neufs ont aussi la cote grâce aux prix sensiblement similaires à ceux de l'ancien (environ 3500€/m2), mais surtout grâce au nouveau PTZ qui permet aux primo-accédants de bénéficier d’un joli coup de pouce pour se lancer dans l’achat immobilier : jusqu’à 15 000€ d’aides apportées à un couple avec enfant.

Investir à Bordeaux est résolument une bonne affaire

Avec la construction de la nouvelle ligne de TGV qui reliera Bordeaux à Paris en 2h seulement, les investisseurs se bousculent pour faire de bonnes affaires. On observe à Bordeaux le même phénomène qu'à Nantes où certains ont acheté des immeubles qu'ils ont rénovés pour en faire des appartements à louer Le quartier Saint-Pierre reste lui aussi très prisé des investisseurs, notamment pour l'achat de studios qui peuvent se louer jusqu'à 16,80€/m2. Dynamique et attractif avec de jolies places commerçantes, ce quartier, qui regorge d’étudiants, reste la cible principale des investisseurs...

Parlez-nous de votre projet

 

Articles similaires

Dans "Villes"

Dans "Villes"

Dans "Villes"