Vous hésitez entre acheter un appartement neuf ou ancien ? Cela va parfois bien au-delà d’une question de goûts et d’esthétique : prix du marché, charges, frais, travaux, emplacement… Voici 7 conseils pour vous aider à choisir le logement le plus adapté à votre situation !

1. Comparez les prix

Lorsque l’on achète un logement ancien, le prix est fixé en fonction du marché immobilier, c'est-à-dire des caractéristiques du bien par rapport aux critères des acheteurs potentiels et à leur nombre ainsi que des biens similaires situés dans le même secteur géographique. En moyenne, acheter un appartement ou une maison dans l’ancien est moins cher que d’acheter du neuf qui reste 15% à 30% plus cher. En revanche, si c’est votre premier achat, vous pouvez bénéficier d’un prêt à taux zéro pour acheter un bien immobilier neuf (le Prêt immobilier à Taux Zéro est aussi valable pour un achat dans l'ancien sous certaines conditions).

2. Ne négligez pas les frais de notaire

C’est un élément important qu’il ne faut pas négliger lorsque l’on achète un bien immobilier. Dans l’ancien, les frais de notaire se situent entre 6 à 8% du prix d’achat du bien. Dans le neuf, les frais sont réduits et passent entre 2 et 3% du prix d’achat.

3. Prenez garde à l’emplacement

Rechercher un appartement ancien va souvent de pair avec la recherche d’un lieu chargé d‘histoire, avec du cachet et de beaux volumes. Ce type d’appartements est souvent situé en cœur de ville donc proche de tous transports et commerces. Acheter un appartement neuf revient souvent à s’excentrer légèrement du centre-ville. C’est dans des zones péri urbaines que se concentrent la plupart des programmes immobiliers, exception faite des bâtiments de centre ville détruits et réhabilités en logements neufs. Si vous souhaitez acheter un appartement à Paris par exemple et que vous n'êtes pas certain quant à l'emplacement de votre futur logement, vous pouvez toujours faire appel aux conseils avisés de nos Chasseurs Immo à Paris.

4. Les délais d’entrée dans vos murs

Contrairement à un appartement neuf que l’on achète la plupart du temps sur plan et où les délais varient de 10 à 24 mois, lorsque l’on recherche un appartement ancien, il est possible de le visiter et de se projeter plus facilement. Par contre, il peut y avoir d’importants travaux de rénovation à prévoir si l'appartement est réellement ancien et n'a pas été rénové depuis. En opposition avec un appartement neuf tout juste sorti de terre où là il n'y a pas de travaux à prévoir…

5. Tentez de vous projeter

Les appartements anciens malgré leur charme peuvent parfois réserver des surprises d’un autre temps : petites salles de bain, décoration dépassée, mauvaise disposition des pièces, cuisines peu fonctionnelles… Bien qu'il existe de magnifiques appartements anciens bien rénovés où tout à été refait à neuf, ou encore des appartements des années 70 qui restent fonctionnels et en bon état. Un appartement neuf sera plus facilement au goût et aux pratiques du jour. Par contre, mieux vaut là aussi savoir se projeter : acheter sur plan ou seulement grâce à une visite 3D n’est pas facile pour tout le monde.

6. Pensez aux économies ÉNERGIE

Acheter de l’ancien et non rénové n’est pas pour plaire à votre porte-feuille, sauf si vous souhaitez vous engager dans d’importants travaux de remise aux normes. La majorité des appartements anciens est classée dans la catégorie C au diagnostic de performances énergétiques. Cela engendre donc des charges plus importantes. Mais il existe tout de même des appartements anciens réhabilités ou des appartements dits anciens mais plus récents qui eux n'ont aucun problème de remise aux normes. Les logements neufs quant à eux sont généralement aux normes thermiques et phoniques. Depuis le 1er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique, la RT 2012, doit être appliquée par tous les promoteurs. Les charges énergétiques sont donc forcément plus faibles que pour un logement ancien.

7. Chiffrez les travaux

Pour créer un logement à son goût ou tout simplement vivre dans des conditions saines, il faut parfois amorcer de gros travaux dans un appartement ancien : électricité, plomberie, toiture, décoration, ou aménagement. Cela peut vite coûter cher : entre 800 et 1500€/m2. Si l’on achète un appartement neuf, la rénovation des parties communes est réglée par chaque propriétaire de la copropriété. S'il existe des anomalies dans votre appartement neuf, c’est le promoteur qui s’engage à effectuer les travaux sur une durée de 10 ans en cas de dommage ou de vice de construction (charpente, murs etc). On appelle cela la garantie décennale.

En revanche le côté aseptisé que peut parfois dégager un appartement neuf peut en déranger plus d'un. Si vous êtes dans ce cas mais que vous ne souhaitez pas non plus engager de grands travaux, n'oubliez pas qu'il existe des appartements anciens totalement rénovés au goût et aux normes du jour, mais aussi des appartements plus récents et donc plus modernes.

Si votre cœur fait peser la balance pour un logement ancien, n'hésitez pas à télécharger notre guide pour vous préparer à cet achat immobilier dans les meilleures conditions !Guide Mon Chasseur Immo - Comment bien acheter un logement ancien ?

Articles similaires

Dans "Conseils pratiques"

Dans "Conseils pratiques"

Dans "Conseils pratiques"