Selon une étude réalisée en mai 2016 auprès des acheteurs et vendeurs en immobilier, le recours à un crédit reste majoritaire pour une grande partie des interrogés. Les professionnels de l’immobilier restent très sollicités par les acheteurs pour la réalisation de leurs projets.

Mais comment choisit-on son logement ? L’étude montre que les critères rationnels sont prépondérants par rapport aux critères émotionnels, malgré une recherche effrénée des acheteurs pour trouver leur "coup de cœur". Alors comment est perçu et vécu l’achat immobilier par les français ?

Achat immobilier : le bon moment ?

En France, près d'1 français sur 4 envisagent d'acheter dans les deux ans à venir. Plus de 50% d’entre eux affirment que c’est le bon moment pour acheter un bien immobilier aux vues du contexte économique actuel et des taux immobiliers qui n'ont jamais été aussi bas (autour de 2% sur 15 ans). Le nouveau PTZ attire également de plus en plus de candidats à l’achat, notamment dans l'ancien pour réaliser des travaux, mais aussi dans le neuf qui offre certains avantages financiers (frais de notaire réduits, possibilité de défiscaliser, économies d’énergies...)

Pour devenir propriétaires, 57% des interrogés privilégient des critères rationnels : surface, localisation, ou proximité avec son lieu de travail. 70% des interrogés voient l’achat immobilier comme un investissement plutôt qu’un endettement. Pour autant, 43% des acheteurs sont à la recherche du fameux "coup de cœur", celui qui se déclenche au moment de la visite. Egalement, pour 7 français sur 10, l’environnement, comme la présence d'espaces verts, est devenu un critère prioritaire sur lequel il est difficile voire impossible de faire une concession.

Comment financer son achat immobilier ? Le crédit en pôle position

Pour acheter un bien immobilier, encore faut-il avoir le financement nécessaire. Parmi les ménages interrogés, qui gagnent en moyenne 3000€/mois, 25% d’entre eux ont un budget qui oscille entre 150 et 200 000€. 21% ont un budget plus serrés : entre 100 et 150 000€, 20% ont un budget entre 200 et 250 000€ et 14% ont moins de 100 000€ de budget pour acheter un appartement ou une maison. 8 acheteurs sur 10 font donc appel au crédit immobilier pour concrétiser leur désir d’acquisition. Un tiers ont contracté un crédit sur une durée de 16 à 20 ans et 39% sur une durée de 21 à 30 ans. En parallèle, ils sont 86% à avoir souscrit un crédit avec un apport personnel.

LES VENDEURS SONT 64% à utiliser les services d'une AGENCE IMMOBILIÈRE pour vendre leur bien

Malgré l'arrivée sur le web de nombreux outils destinés à faciliter la recherche immobilière, les acheteurs trouvent le plus souvent leur bien dans une agence. Car les vendeurs préfèrent majoritairement confier la vente de leur bien à un professionnel et 88% d’entre eux en sont satisfaits. Car depuis la Loi ALLUR, les transactions immobilières se sont complexifiées, et la réglementation est en constante évolution.

D'ailleurs, depuis quelques mois, les agences immobilières constatent, une augmentation des ventes en mandats exclusifs. Cela leur permet de mieux se concentrer sur la vente des biens, avec des outils de plus en plus performants. Résultat : les ventes se réalisent plus rapidement.

et maintenant de nouveaux services apparaissent, 100 % dédiés aux acheteurs immobiliers !

Si les vendeurs ont leurs agents, depuis quelques années, les acheteurs ont trouvés les leurs. Car, ces derniers sont devenus de plus en plus exigeants et surtout, ils manquent de temps pour effectuer une recherche efficace, en profondeur, sur 100% du marché. Le service de Chasseur Immobilier a le vent en poupe, il correspond parfaitement aux attentes d'une clientèle pressée, qui ne dispose pas du temps nécessaire. Car encore peu connu, malgré les émissions télé de Stéphane Plazza, ce métier prend de l'ampleur grâce aux nombreux avantages qu'il offre aux acheteurs. En effet, ces derniers gagnent un temps précieux en déléguant la totalité de leur recherche à un professionnel de l'immobilier, réactif et connaissant parfaitement le marché. L’avantage ? Il ne laisse échapper aucun bien. Il effectue sa recherche sur la totalité du marché : particuliers, agences, notaires ou encore promoteurs. Les acheteurs à la fois pressés et exigeants se voient de plus en plus séduits par ce nouveau concept. Surtout sur des marchés immobiliers très tendus comme à Paris ou dans les grandes villes françaises où la réactivité est souvent une condition de réussite.

Téléchargez notre guide : les questions essentielles à se poser pour son achat immobilier

Articles similaires

Dans "Immobilier"

Dans "Immobilier"

Dans "Immobilier"