Acheter depuis l'étranger pour investir ou préparer son retour en France, est un véritable parcours du combattant : décalage horaire, pas sur place, organisation difficile. Et pourtant, préparer son retour en France lorsque l’on est expatrié passe généralement par l’achat d’un ou plusieurs biens immobiliers. En effet, selon une enquête, ils sont 52% d’expatriés français à envisager l’investissement dans la pierre dans les 5 années à venir. Voici donc quelques bons conseils et chiffres clés pour investir en France efficacement lorqu'on est expatrié !

L’investissement dans la pierre, un placement séduisant pour les expatriés

Malgré l’inexistence d’avantages fiscaux spécifiques aux non-résidents, les français de l’étranger délaissent peu à peu les marchés financiers pour se retourner vers celui qui reste le principal investissement en France, l’immobilier. Pourquoi les français expatriés restent attachés à l’investissement sur l’hexagone ? Souvent les taux d’intérêt de leur pays d’accueil restent élevés, et la situation géopolitique instable. S’ajoute à cela la forte probabilité d’un retour en France après leur mission. Les expatriés sont prêts à investir entre 90 000€ et 1 million d’euros, avec une moyenne de 250 000€, presque autant qu’un résident français. Mais ce bien, premièrement voué à la location, est une bonne manière de conserver un pied à terre en France et d’ainsi mieux appréhender son retour.

Les contraintes de la distance

Les expatriés sont nombreux à vouloir effectuer un emprunt pour financer leur investissement en France. Malheureusement, leur statut d’expatrié les oblige à effectuer un apport de minimum 20% du prix du bien sans frais de notaires… Un somme conséquente et à ne pas négliger !

Les avantages fiscaux liés à l’expatriation se limitent à deux cas de figure. Lorsqu’ils sont propriétaires et souhaitent laisser leur bien à la location, ils peuvent bénéficier du statut de loueur meublé non professionnel (LMNP). C’est un statut au delà des avantages fiscaux, qui permet s’ils ont acquis le bien avec un emprunt, de louer leur bien avec des baux limités à 1 an. Ils peuvent récupérer leur bien immobilier plus rapidement. Mais pour bénéficier du statut de LMNP, les expatriés devront investir dans du mobilier et ne peuvent pas louer leur bien vide. Le deuxième cas de figure présente une autre forme d’avantage fiscal, le déficit foncier. Celui-ci s’applique aux locations de biens immobiliers vides. Ce déficit foncier est déduit directement des loyers perçus par le loueur et il est reportable sur 10 ans.

Il ne faut pas négliger le fait que les banques sont plus regardantes sur la santé financière d’un expatrié avant d’accorder un crédit immobilier. Les loyers de la résidence principale à l’étranger doivent être pris en compte pour bien calculer son investissement.

Le fait de ne pas être sur place pour effectuer sa recherche et visiter les biens complique l’achat immobilier en France. Les sites d’annonces immobilières en ligne simplifient peut-être la recherche, mais les visites restent difficiles à organiser. De plus, si l’on achète ce bien pour préparer son retour en France, cela implique d’y habiter peut être quelque temps. Il est donc impératif de visiter le bien pour savoir s’il correspond réellement à vos critères. Si personne ne peut le faire à votre place, sachez qu’il existe des professionnels de l’immobilier spécialisés dans la recherche pour les expatriés, comme les chasseurs immobiliers par exemple.

Le chasseur immo "mon chasseur immo" : allié numéro 1 des expatriés dans leur recherche immobilière

Nos chasseurs spécialisés dans l'immobilier pour les expatriés et l’investissement immobilier sont les partenaires idéaux de votre recherche. Vous êtes à l’étranger et souhaitez acheter un appartement à Paris ?
Nos Chasseurs Immo à Paris et dans toute la France recherchent pour vous sur l’intégralité du marché (particuliers, agences, promoteurs, notaires) le bien qui correspond à vos critères et besoins. Il vous trouve le bien parfait pour investir dans l’immobilier locatif ou simplement préparer votre retour en France. Il qualifie les biens et vous les transmet directement sur votre espace client personnalisé. Vous pouvez ainsi sélectionner les biens qui vous intéressent et votre Chasseur Immo pré-visite les biens à votre place avant de vous demander un déplacement. Vous pouvez par la suite planifier avec lui des journées de visites condensées pour limiter vos déplacements. Vous avez eu un coup de cœur ? Votre Chasseur Immo attitré négocie le bien, s’occupe de toutes les démarches administratives liées à votre situation d’expatrié et vous accompagne jusqu’à la signature chez le notaire.

Une nouvelle manière simple et efficace d’investir dans la pierre en France lorsque l’on réside à l’étranger.

Un projet d'achat immobilier ? Cliquez-ici, nous pouvons vous aider !

Articles similaires

Dans "Expatriés"